Seiken Densetsu 3

Il n'y a pas que Mario dans la vie et certains autres jeux méritent aussi le détour, que ce soit par leur qualité exceptionnelle ou leur incroyable médiocrité !
Avatar de l’utilisateur
Paravaati
c*T
c*T
Messages : 2163
Inscription : 30 mars 2008, 16:20
Sexe : Masculin
Localisation : None of your damn buisness.

Seiken Densetsu 3

Message par Paravaati » 11 janv. 2013, 07:12

Seiken Densetsu 3

Image
Big Damn Heroes

Jamais sorti hors du japon, Seiken Densetsu 3 et la suite du célèbre Secret of Mana, un des jeux cultes de la SNES. Cependant, le jeu et disponible en anglais et en français grâce à la magie de la fantranslation.
Go To Wendel (That's the same thing she just told me!)

Petite particularité du jeu : Il n'y à pas un mais 6 personnages principaux, a partir desquels il faudra former une équipe de 3. L'histoire que vous suivrez dépend du premier choisi.
Les six gugusses sont :

- Angela, princesse du royaume magique d'Altena. Petit problème : elle est totalement incapable d'utiliser la magie. Un beau jour que le Mana se dépérit (Ce qui, avouons le est TRES ORIGINAL comme histoire) le pouvoir de la Reine Valda s'affaiblit, ce même pouvoir qui empêchent le royaume de geler. (Les gens ont trouvés ça sympa de construire dans un endroit ou la temperature ne passe jamais au dessus des 0°C) Sur les conseils de son... conseiller Koren, elle décide de briser la pierre Mana de l'eau qui est pas loin, ce qui tombe bien vu qu'elle à une héritière en trop à caser. Angela n'apprécie pas trop l'idée de sacrifier sa vie pour libérer un pouvoir ancien maléfique et se fait la malle. Elle oublie cependant qu'il fait un peu froid dehors et qu'elle à pour seul vêtement une robe qui, si elle à l'avantage d'être plus sexy qu'un col roulé, ne couvre pas grand chose. Eh oui, pas très fut fut les magiciens.
En combat, Angela est la magicienne du jeu. Ce qui veut dire qu'elle peut créer des tornades, un séisme ou balancer des météores, mais qu'elle à bien du mal a faire plus de 1 avec son petit bâton et qu'elle meurt vite. En light elle se spécialise dans les sorts de zone tandis qu'en dark ses sorts sont plus puissant mais ne touchent qu'une seule cible.

- Duran, un mercenaire de Forcena, fils de Loki, un chevalier qui est mort en combattant l'empereur dragon. Pas content parce que le magicien Koren l'ai battu en combat il part en voyage pour DEVENIR LE MEILLEUR.
Et c'est tout.
Je pense qu'a ce moment là les scénaristes en avaient marre de chercher des excuses valables pour le scénario.
Duran est un HEROS DE RPG LAMBDA et comme tout HEROS DE RPG LAMBDA il se bat avec une épée. Notre HEROS DE RPG LAMBDA tape fort mais t r é s l e n t e m e n t. Il a aussi une bonne défense. En light il apprend un peu de soins et devient le seul personnage du jeu à pouvoir utiliser les bouclier. En dark il privilégie l'attaque et apprend les sort d'épée élémentaires qui permettent d'ajouter un élément aux attaques physiques.
A ne pas confondre avec le Durian.

- Kevin, le prince du royaume des Homme-Loups. Notre K3v1n est un peu antisocial et ne se mêle pas aux autres de son peuple. Il préfère jouer avec son chien Karl. Un jour Karl l'attaque inexplicablement et Kevin doit le tuer. Il apprend alors que l'attaque du chien à été organisée par son père et décide de partir pour se venger et trouver un moyen de ressusciter Karl. D'awwww.
Il n'y a aucune raison de ne pas utiliser Kevin en combat. Kevin tape fort. Très fort. Et il peut attaquer deux fois de suite. Et il a aussi une des meilleurs défenses. J'en rajoute? De nuit Kevin se transforme en loup garou ce qui augmente encore plus son attaque.
En light il apprend à soigner, en dark il gagne encore plus d'attaque ce qui renforce sa capacité déjà exceptionnelle à rendre Duran obsolète. (Si ce n'est pour les sabres)
Image
Choisis ton POKéMON.
- Carlie, Mi-Humaine Mi-Elfe, élevée par le Prêtre de Wendel. Malgré ses 15 ans son patrimoine gentique lui donne le droit de ressembler à un enfant de moins de 6 ans avec l'âge mental qui va avec. J'insiste la dessus, les dialogues avec Carlie sont une horreur. Quand son meilleur Heath disparaît elle décide de partir à sa recherche.
C'est la soigneuse désignée du jeu. En light elle apprend quelques sort élémentaires d'Angela, en dark elle apprend des invocations.

-Hawk, un voleur de la guilde de Navarre. Quand une femme mystérieuse du nom d'Isabella apparaît, le chef de la guilde fait passer leur activité de pickpockets à envahisseurs. Après que la guilde ait attaqué le royaume de Rolante, Hawk, réticent à obéir aux nouveaux ordres, est accusé d'avoir tué son meilleur ami Eagle. Il s'évade ensuite de sa prison pour se débarrasser d'Isabella.
Hawk a beaucoup d'agilité, ce qui ne sert pas à grand chose. Il peut cependant attaquer deux fois d'afillée comme Kevin et possède une puissance honorable. Il brille par ses sort de soutien en light, et debuff en dark.

-Lise, la princesse des amazones de Rolante, qui à perdu son père, son frère et son pays dans l'attaque menée par Navarre. Je pense que je n'ai pas besoin de préciser qu'elle n'est pas trop contente.
Comme Hawk, elle est assez équilibrée. Elle possède des buffs en light, et des debuffs en dark, et dans tout les cas elle apprendra une puissante invocation.

Après être parti en voyage, le personnage principal quel qu'il soit part pour Wendel en quête de réponse. (Sauf Carlie qui y est déjà) En chemin il rencontre une fée qui s'installe littéralement dans les pensées du personnage et lui dit que la Déesse Mana est mourante. Il faut alors aller chercher les 8 esprits Mana pour aller à la terre sacrée de Mana, récupérer l'épée Mana et au passage empêcher les méchants de libérer les Bêtes Divines maléfiques enfermées dans les pierre Mana.
Ca fait beaucoup de Mana.
L'histoire ne change pas beaucoup d'un personnage à l'autre même, a part lequel des 3 groupes d'antagoniste possible il faudra combattre.
Image
Oh mon dieu Sonic est méchant.
Class Change

Le gampeplay de base de SD3 est pour la plus grande partie un ARPG classique. Attaque/Magie/Objet, pas très différent de d'habitude.
On peut noter que chaque personnage possède une jauge qui se remplit au fur et à mesure que l'on attaque. Une fois cette jauge pleine on peut lancer une attaques spéciale qui diffère selon la classe du personnage.
"Hein, c'est quoi cette histoire de classe? Et c'est quoi ces light et dark dont tu nous parle? Qui a volé l'orange du marchand?"
Cher lecteur, ouvre bien tes oreilles. Au niveau 18 chaque personnage peut changer de classe ne touchant une pierre Mana. Il à alors le choix entre une classe light, axées sur le support et la défense, et une classe dark, plus offensive. Au niveau 38, si il possède un certain objet, il a encore le choix entre deux classes finales différentes selon son premier choix.
A quoi ça sert? Lorsque on change de classe, on obtient les statistiques maximum de la classe précédentes, l'accès à des nouvelle magies et une attaque spéciale, et un changement de palette. (BONJOUR C'EST MOI J'AI LES CHEVEUX ROSES)
Ces changement peuvent modifier du tout au tout le style de combat d'un personnage et les différentes combinaisons possibles pour la formation de l'équipe fait la grande force du jeu.
Image
Bonjour c'est moi monsieur OP.
Petite précision sur les magies : Pour les apprendre il faut qu'elle soit accecible à la classe choisie, avoir trouvé l'esprit mana correspondant et satisfaire certaines conditions statistiques.
Par exemple, pour apprendre Saint Beam, Angela doit être dans sa branche light, posséder Wisp, l'esprit de la lumière, et avoir au moins 6 d’intelligence.

Réalisation

C'est de la jolie SNES. Les graphismes ont pas trop mal vieillis et reste corrects. Cependant je trouve que certains sorts sont assez moche comme par exemple Saint Beam sur une cible.
Au niveau musical, même chose. Des musiques correctes dans l'ensemble, certaines un peu saoulantes à la longue et quelques une qui se démarquent du lot.
En résumé, rien d’exceptionnel dans la réalisation. Le contrat et rempli mais rien de particulierement exeptionel.
Image
Beeeeeurk
Conclusion

S'il n'est peut être pas aussi marquant que certains autres RPGs de sa génération, Seiken Densetsu 3 rest un classique de la SNES et constitue un bon moment. La liberté du choix des personnage et le système de classe augmentent la replay value du jeu et donne une liberté rarement vue dans les JRPGs.
Moins connu que certains de ses congénères, SD3 est néanmoins une valeur sure qui devrait plaire à tout le monde. On en attendra peut être moins que de ce jeu que de, par exemple FF7, et finalement c'est tant mieux. Si on adhère, on est heureusement surpris, sinon on peut le quitter sans regret.

PS: J'ai joué à l'aide du patch anglais du jeu. Il existe néanmoins un version française qui, si elle à le mérite d'exister, et de qualité moindre. Rien de gravissime mais certaines erreurs de traduction font un peu grincer des dents (Good Luk Die > Mort Chance, Stocker au lieu de stoquer ou encore Bound Wolf>Loup Bondissant.) et je pense que la version anglaise offre une meilleure experience du jeu.
Image
Spoiler :
ImageImage

Répondre